lundi 25 novembre 2013

Le lundi 25 novembre 2013 par Marine S dans    Pas encore de commentaire
Heureusement, il y a du vrai beurre quand-même

Le (seul) gros inconvénient à Singapour, c'est qu'il n'y a pas de "Pain" avec un P majuscule, frais, moelleux, croustillant... il n'y a que de pâles copies des baguettes françaises dans de pseudo "boulangeries françaises" (qui vendent également des croissants fourrés au thon, très français ça !).

Evidemment, nous n'avons pas de machine à pain à la maison, donc j'ai trouvé une recette sur marmiton qui ne nécessite pas de machine :
http://www.marmiton.org/pratique/techniques-culinaires-video-cuisine_faire-son-pain-maison-sans-machine-a-pain.aspx
et en plus, il y a la vidéo explicative qui va avec !

Ingrédients :

500 g de farine
250 g d'eau
11 g de levure
3 pincées de sel
1 cuillère à soupe de miel


Mélanger la farine et le sel dans un récipient.

En parallèle, verser la levure dans l'eau tiède avec le miel, bien mélanger. Le sucre du miel va accroître la fermentation. Je crois que je l'avais déjà dit dans la recette des pitas, mais il ne faut jamais mettre le sel directement avec la levure et l'eau, car le sel tuerait la levure !
 

Former au centre de la farine une fontaine pour y incorporer l'eau au fur et à mesure.

Amalgamer du bout des doigts l'eau et la farine, petit à petit.


Pétrir ensuite à la main pour activer les levures qui assurent la pousse du pain.

Une fois que la pâte forme une petite boule, la déposer sur le plan de travail pour commencer le pétrissage.


Pétrir en étalant la pâte puis en la ramenant vers l'intérieur, cette opération doit durer au moins 6 à 8 minutes pour bien activer la pousse du pain.


Former ensuite une clé de boulangerie : pincer le haut de la boule de pain pour former une poignée. Frapper ensuite la pâte sur le plan de travail.


Ramener ensuite la pâte vers l'intérieur pour former une boule qu'on appelle le pâton.

Placer le pâton dans une jatte, le fariner et le recouvrir le d'un linge humide. Laisser reposer au moins 1h30 à une température de 30°c environ (facile à Singap' !).


Après 1h30, stopper la fermentation de la pâte en y plantant 3 doigts puis pincez.

Pétrir à nouveau la pâte énergiquement puis réitérer l'opération de la clé de boulangerie.


Donner au pain la forme souhaitée, en boule ou en boudin et le replacer sous un linge humide pendant 2h, afin d'accentuer la pousse du pain.


Avant d'enfourner le pain, le signer à l'aide de ciseau ou d'une lame en incisant le haut de la pâte, cette opération permettra au pain de bien pousser et le décorera.


Badigeonner le pain d'un peu d'eau. Enfourner à 200°C pendant 35 minutes.

J'ai encore utilisé de la farine complète (comme pour ma pâte à tarte de l'autre jour), donc je crois que j'aurais dû mettre plus d'eau que préconisé, parce qu'il était quand-même un peu compact (même si le goût était là). Et bizarrement, il a bien gonflé pendant les heures de repos, mais pas pendant la cuisson... Bon la prochaine fois j'essaie avec de la farine blanche.



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire ! Si vous n'arrivez pas à commenter, c'est de la faute de Chrome... sur Internet Explorer, Firefox ou votre smartphone ça marchera ;)